Il y a quelques semaines de cela, Jean le PrĂ©sident de l’association “Contact Nature”, oĂą je suis moi aussi intervenant, est sollicitĂ© par un groupe de copains, souhaitant effectuer un stage d’initiation Ă  la survie. Ces derniers veulent se (re)confronter un peu au milieu naturel qui nous entoure, apprendre quelques techniques, quelques rudiments de façon Ă  repartir Ă  sa dĂ©couverte. Ils adorent la randonnĂ©e , ces quelques techniques… pourront leur permettre de palier Ă  un imprĂ©vu quelconque, ou tout simplement de passer un bon moment en s’affranchissant de quelques dĂ©convenues qui seraient rapidement rĂ©solues avec la connaissance et l’apprentissage de quelques techniques simples.

La Crête de Sède de Pan

La Crête de Sède de Pan

L’automne est lĂ  depuis un mois bientĂ´t ! Jean les sensibilise sur le fait que les conditions peuvent ĂŞtre un peu difficile en cette saison, en montagne et mĂŞme Ă  moyenne altitude. “Non Jean, au contraire, c’est d’un peu de ça qu’on a envie justement ! De se confronter un peu aux conditions “rustiques” de ce milieu spĂ©cifique” relate l’un des participants au tĂ©lĂ©phone. Nous mettons tout en Ĺ“uvre Ă  chacun de nos stages pour que les conditions de sĂ©curitĂ© soient rĂ©unies, mais notre gage de satisfaction est de garantir aux stagiaires un bon moment de convivialitĂ© malgrĂ© un certain “retour aux sources” !. Ils sont lĂ  pour apprendre, comprendre, Ă©changer… des techniques de vie en milieu naturel ! Le rendez vous est donnĂ© en ce vendredi midi comme Ă  l’accoutumĂ© dans le village de Bielle en VallĂ©e d’Ossau (VallĂ©e des PyrĂ©nĂ©es Ouest). Je suis, quant Ă  moi, en vallĂ©e dès la veille ! C’est durant ce mĂŞme week-end que doit se tenir dans la vallĂ©e, le Congrès du Syndicat National des Accompagnateurs En Montagne. Les accompagnateurs En Montagne (AEM) viennent de toute la France et de Navarre pour cet Ă©vènement. Une occasion pour moi de donner un coup de main Ă  ma section du dĂ©partement 64, qui en Ă©tait l’organisatrice cette annĂ©e. C’est aussi l’occasion de revoir des collègues, d’en rencontrer d’autres, bref un grand moment de partage, d’échange, d’amitiĂ©…

Salle Polyvalente du Village-Vacances "L'Arriu Mage" Ă  Bielle

Salle Polyvalente du Village-Vacances « L’Arriu Mage » Ă  Bielle oĂą s’est tenu plusieurs assemblĂ©es durant ce congrès

Allez ! Les prĂ©sentations sont faites, le cadre du stage est expliquĂ© par Jean et moi-mĂŞme, nous voilĂ  en direction de la cabane du Bourdiou d’Aspeigt (Vallon d’Aspeigt). C’est par la trace du GR de Pays “Tour de la VallĂ©e d’Ossau” que je vais les conduire dans ce vallon très encaissĂ©, oĂą nous avons dĂ©cidĂ© de conduire ce stage. Sur cet itinĂ©raire, je profite pour leur prĂ©senter un peu la vallĂ©e: le bâti, la prĂ©sence de plusieurs grands rapaces au-dessus de nos tĂŞtes occuperont nos discussions durant ces premiers hectomètres. La vĂ©gĂ©tation est en dĂ©but de phase lĂ©thargique hivernale ! Eh oui ! Les premières gelĂ©es sont dĂ©jĂ  lĂ  Ă  ces altitudes et les espèces vĂ©gĂ©tales pour certaines, n’ont plus que leurs rhizomes, leurs bulbes, enfouis sous quelques centimètres de terre. Heureusement que certaines d’entre elles ont appris avec les millĂ©naires Ă  apprivoiser ces changements saisonniers. Je leur prĂ©sente quelques unes et leur apporte quelques notions dont j’en ai la connaissance sur leurs usages d’antan, leurs comestibilitĂ©s (IL LEUR EST BIEN PRÉCISÉ QUE CECI RESTE DES INFORMATIONS ET NON DES AFFIRMATIONS QUI POURRAIENT LEUR DONNER DES PRÉROGATIVES POUR LEUR CUEILLETTE ET SURTOUT LEUR INGESTION). Selon le substrat sur lequel elles poussent, leur exposition au UV,… toutes ces plantes peuvent avoir un aspect diffĂ©rent. Ce qui rend parfois la reconnaissance d’une espèce approximative !

La Vanille des Pyrénées et un groupe de randonneurs en pleine nature

Le groupe Ă  proximitĂ© d’un sapin prĂ©sentant une « Gale »: symbiose entre le monde vĂ©gĂ©tal et celui des invertĂ©brĂ©s

ArrivĂ©s dans les environs de la cabane, nous les conduisons sur leur emplacement afin qu’ils mettent en pratique les “grands principes de la survie”. Commençons par la “PROTECTION”…

Un jeune homme confectionnant un abri de fortune dans la forĂŞt

Mathieu en train de confectionner les prémices de son abri collectif

Tout au long de ce week-end, les stagiaires apprivoiseront tous ces “principes”. c’est l’occasion pour tous, de se redĂ©couvrir, d’apprendre Ă  Ă©changer avec ce milieu naturel qui nous entoure. La difficultĂ© rĂ©side aussi dans sa facultĂ© Ă  accepter ses faiblesses, sa fatigue, la solitude, la peur de manquer… Tous ces paramètres sont rangĂ©s depuis très longtemps dans un petit coin de notre tĂŞte et ce n’est qu’au travers de telles situations que nous reprenons tous conscience, NOUS COMPRIS l’équipe de “Contact Nature” de la nĂ©cessitĂ© de les rĂ©apprivoiser. Ce sont ces derniers (la liste n’est pas exhaustive!) qui nous font rapidement dĂ©faut dans ces Ă©ventuelles situations dĂ©gradĂ©es ! Je vous en dit pas plus: TOUTE L’ÉQUIPE DE “CONTACT NATURE” vous espère nombreux sur ces prochains stages.